L'hypocauste Le chauffage central des gallo-romains (source Wikipedia).
Feature image

Qu'est-ce qu'un hypocauste ?

C'EST LE NOM donné au système de chauffage par le sol utilisé à l'époque romaine et gallo-romaine surtout dans les thermes romains. Ce principe de construction était déjà connu des Grecs du IVe siècle av. J.‑C. On en a retrouvé des vestiges à Olympie datant du Ie siècle av. J.‑C. Mais ce sont les Romains qui le perfectionnèrent et l'utilisèrent de manière intensive dans le caldarium des thermes. On en retrouve aussi dans les riches maisons particulières.

Feature image

Comment fonctionnait-t-il ?

UN GRAND FOYER, le praefurnium, était situé à l'extérieur des constructions et l'air chaud produit était envoyé par des canalisations sous les sols dont les dalles reposaient sur des petits piliers de briques, les pilettes. En général, la hauteur du vide ainsi créé pour la circulation de l'air chaud était d'environ 40 à 60 cm. On estime que la température obtenue dans les pièces ne pouvait pas dépasser 30 degrés.
Dans les thermes, pour obtenir une plus forte chaleur, on intégrait également dans les murs des tuyaux de terre cuite, les tubuli, qui évacuaient la fumée des foyers (intégrés au bâtiment) et l'air chaud circulant dans l'hypocauste.



Pour en savoir plus
  • DEGBOMONT J.-M., Le chauffage par hypocauste dans l'habitat privé. De la place Saint Lambert à Liège à l'Aula Palatina de Trèves, ERAUL 17, 1984, 2e éd., 240 p., 330 fig. (français).
  • THEBERT Y., Les thermes romains d'Afrique du Nord et leur contexte méditerranéen : Études d'histoire et d'archéologie, Rome, BEFAR, 2003.
  • GINOUVÈS R., Dictionnaire méthodique de l'architecture grecque et romaine, Tome III, Espaces architecturaux, bâtiments et ensembles, Rome, École Française de Rome, 1998, 492 p.
Voir aussi
  • Une description exhaustive de l'hypocauste de la place Saint Lambert à Liège.
    Par V. BALTER, Curé de Heinstert.
© 2017 AAMADVO (2012) - Tous droits réservés.